Affaire Béhoindé : Le juge Narcisse Sawadogo n’était pas à son premier coup

C’est connu de tous, le juge Narcisse Sawadogo, est impliqué dans la tentative d’escroquerie auprès du maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béoindé. Mais selon le journal l’Evènement, dans sa dernière parution du 25 juin, le juge Narcisse Sawadogo, n’était pas à son premier forfait.

Narcisse Somé, substitut du procureur général près la cours d’appel de Ouagadougou, est réputé dans le milieu pour être très peu respectueux de l’éthique et la déontologie de son métier. Il est cité dans de nombreuses affaires, dans les districts dans lesquels il est passé, pour sollicitation d’argent à des justiciables, contre des traitements de dossiers en justice.

Narcisse Somé, substitut du procureur général près la cours d’appel de Ouagadougou, est réputé dans le milieu pour être très peu respectueux de l’éthique et la déontologie de son métier. Il est cité dans de nombreuses affaires, dans les districts dans lesquels il est passé, pour sollicitation d’argent à des justiciables, contre des traitements de dossiers en justice.

Avant l’affaire des 70 millions, Narcisse Somé avait sollicité 40 millions de francs CFA à un commerçant pour traiter son dossier en justice. Ce dernier avait été victime d’abus de confiance.

Narcisse Sawadogo est de la 12ème promotion, 2003-2005, de l’école nationale de la magistrature (ENAM).

DK

Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment