Activités aéronautiques nationales : Dr Thomas Compaoré est le nouveau « pilote » de la Délégation du Burkina

Le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent Dabilgou, a présidé la cérémonie de passation de service entre les Délégués aux activités aéronautiques nationales (DAAN) du Burkina entrant et sortant. Dr Thomas Compaoré a été installé officiellement dans ses fonctions ce mardi 5 février 2019 à Ouagadougou, en remplacement de Moumouni Barro qui a demandé une retraite anticipée.

Après 25 années de bons et loyaux services à la Délégation aux activités aéronautiques nationales (DAAN) du Burkina et 15 ans comme délégué du directeur général de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), Moumouni Barro a demandé un départ anticipé à la retraite. Il paraphrase l’Ecclésiaste qui dit qu’il y a un temps pour tout. « Tout comme il y a un temps pour naître, un temps pour vivre et grandir, un temps pour mourir, de même, il y a un temps pour travailler et un temps pour se reposer. Cela est de l’ordre de la nature », a laissé entendre le délégué sortant, Moumouni Barro.

Raison pour laquelle, mesurant les enjeux de cette mission ainsi que ses forces actuelles, il a sollicité un départ anticipé de l’Agence. Ce passage de témoin est le gage d’un nouveau dynamisme. Tout en remerciant les autorités pour avoir accédé à sa requête, le nouveau retraité se dit soulagé de savoir que c’est le Dr Thomas Compaoré qui le remplace.

Expert en qualité, Dr Thomas Compaoré était en service au siège de l’ASECNA à Dakar et avait en charge, avec d’autres collaborateurs, la mise en place du système de management qui est une démarche organisationnelle pour créer des conditions favorables pour l’atteinte des objectifs de l’institution. L’essentiel de sa mission sera de gérer la navigation aérienne au Burkina, coordonner les différentes structures intervenant dans la sécurisation de cette navigation aéronautique.

Pour lui, cette prise de service en tant que DAAN s’effectue dans un contexte d’une aviation civile internationale fortement impactée par des mutations importantes. « Il est donc tout à fait important d’indiquer que la mise en œuvre des principales activités de la délégation s’inscrivent dans l’obligation d’une conformité aux normes et règlements nationaux et internationaux applicables, et bien plus qu’une évidence, dans l’impérieuse nécessité de satisfaire les exigences de ses clients et autres parties intéressées », a indiqué Dr Thomas Compaoré. Des objectifs d’une mission qu’il compte réussir avec l’ensemble de ses collaborateurs.

Un engagement apprécié à sa juste valeur par le ministre des Transports, de la Mobilité urbaine et de la Sécurité routière, Vincent Dabilgou, président de cette cérémonie. Selon lui, un dur labeur attend le nouveau DAAN qui doit œuvrer, en collaboration avec les autres structures, pour la certification de l’aéroport international de Ouagadougou par exemple.

« C’est un aéroport vieillissant, la maintenance est difficile. Nous sommes en train de construire un nouvel aéroport et nous pensons qu’avec ce changement de management avec l’installation du nouveau délégué, cela va nous permettre de mieux fixer nos objectifs », a indiqué le ministre Dabilgou. Pour réussir cette mission, le ministre a demandé au Dr Compaoré de mettre la personne qu’il faut à la place qu’il faut.

A l’issue de cette cérémonie de passation de service, le ministre a procédé à la décoration de quatre récipiendaires de la médaille d’honneur de l’aviation. Et pour l’occasion, le personnel de la Délégation nationale admis à faire valoir ses droits à la retraite a reçu des attestations et des présents.

Marcus Kouaman
(kmagju@gmail.com)
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment