Accès à l’électricité: La Banque africaine de développement offre environ 39 milliards de F CFA au Burkina Faso

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE et le Responsable pays de la Banque africaine de développement, Pascal YEMBILINE, ont procédé ce mercredi 29 septembre 2021 à la signature d’une convention de financement d’un montant total de 50 millions d’Unités de comptes, soit environ 39 milliards de F CFA.
La signature de cet accord de financement a eu lieu au cabinet du ministre de l’économie, des finances et du développement en présence de Dr Ismaël Bachir OUEDRAOGO, ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières.
L’accord est composé d’un prêt de 27 milliards de F CFA et d’un don de 12 milliards de F CFA du Fond africain de développement et est destiné au financement du Projet d’électrification et de développement des connexions à l’électricité (PEDECEL). Le PEDECEL vise à accroître la couverture du réseau de distribution électrique. Il a un coût global d’environ 90 milliards de F CFA.
Le ministre de l’Energie, des Mines et des Carrières, Dr Ismaël Bachir OUEDRAOGO s’est réjoui de la signature de cet accord. A travers ce financement, un nombre important de ménages seront raccordés au réseau de distribution électrique dans plusieurs localités. Les nouveaux abonnés bénéficieront d’un paiement différencié et progressif des frais d’abonnement. Ceux-ci payeront, à l’entrée, seulement 3 000 F CFA et les frais de raccordement restants seront payés en des tranches mensuelles sur une période de trois ans.
Le projet permettra également l’installation de l’éclairage public solaire dans les rues et le renforcement des capacités opérationnelles de la SONABEL. Les localités qui seront touchées par ce projet, sont les chefs-lieux de régions et celles des quartiers périphériques de Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Koudougou.
Le Ministre de l’économie, des finances et du développement, Lassané KABORE a, au cours de son intervention, remercié le président du Groupe de la Banque africaine de développement et à toute son équipe pour leur engagement à accompagner le Burkina Faso dans la mise en œuvre de sa politique de développement. Il a précisé, par ailleurs, que ce projet structurant contribuera sans aucun doute au développement socioéconomique du Burkina Faso. Le PEDECEL est placé sous la tutelle technique du ministère de l’Energie, des Mines et des Carrières et sera exécuté par la SONABEL.

Related posts

Leave a Comment