A 48 heures du Giga-meeting de l’UPC, GOLO Amadou aux Burkinabè de Côte d’Ivoire : ‘’Zéph, c’est maintenant ou jamais’’

Dans les états-majors de la fédération Ivoirienne de l’Union pour le Progrès et le Changement, UPC, le compte-à-rebours a commencé. Pour le giga-meeting du 09 Novembre prévu pour se dérouler au Palais de la culture d’Abidjan, c’est tout le comité d’organisation mis en place par le Président Michel BAMBARA et ses lieutenants, qui est en branle pour s’assurer de la réussite incontestable de ce rendez-vous qui devrait voir la mobilisation de plusieurs milliers de militants et sympathisants de cette formation politique, issus de la très dense communauté Burkinabè de Côte d’ivoire. deux jours avant la grand-messe, GOLO Amadou, l’une des épines dorsales de ce comité d’organisation et secrétaire national chargé de la jeunesse de l’UPC-Côte d’Ivoire nous a fait des confidences assez éloquentes sur les conditions de préparation de ce rassemblement.

Selon GOLO Amadou, la fédération de l’UPC-Côte d’Ivoire ‘’se porte bien’’. La preuve en est que pour cet événement, ce sont toutes les énergies qui ont été mises à contribution, au niveau de toutes les sous-sections du territoire Ivoirien, pour marquer d’une pierre blanche ce giga-meeting qui constituera, l’espère t-il un tournant décisif dans la conquête de l’électorat Burkinabè en Côte d’Ivoire. Déjà, au niveau de sa sous-section du quartier Houphoüet-BOIGNY de Koumassi-campement à Abidjan, la mobilisation est surprenante. Si, aujourd’hui, les militants de ce quartier ont réussi à faire de leur sous-section, l’une des plus dynamiques des zones militantes de l’UPC en Côte d’Ivoire, c’est le fruit d’un travail de longue haleine qui aura duré deux bonnes années, au cours desquels’’ nous avons fait du porte à porte. Les militants n’ont pas hésité.  Cela prouve que les populations étaient déjà attachées à l’UPC ; ils n’attendaient que des directives. ‘’ confie le délégué général de cette sous-section, qui révèle ‘’Chaque fin de mois, on se réunit, pour parler de l’actualité du pays, pour donner les nouvelles à nos compatriotes.’’. de façon méthodique, le travail de mobilisation prend de l’ampleur, ceci, comme on peut le constater du fait de la proximité d’avec les militants. A Koumassi, comme ailleurs dans les sous-sections UPC-CI, on ne prêche qu’un seul évangile, celui de Zéphirin DIABRE. ‘’Le Burkina Faso de façon générale a la chance d’avoir un homme comme Zéphirin DIABRE qui s’est lancé dans la politique.’’ Nous à l’UPC’’, poursuit-t-il, nous proposons un débat de programme et non de personne.’’C’est à ce niveau que les attentes grossissent avant l’arrivée samedi, du Chef de File de l’Opposition Burkinabè, CFOP, dont la teneur du discours devrait pouvoir rassurer ces milliers de militants qui se bousculent déjà pour confirmer leur présence dans la ‘’4.000 places’’ du Palais de la culture d’Abidjan.  A partir du rendez-vous de ce Samedi, beaucoup de choses pourraient changer dans la stratégie de l’UPC en Côte d’Ivoire, s’en convainc GOLO Amadou, pour qui ‘’en 2020, c’est Zéph ou jamais’’.

Cet optimisme, il le partage avec des milliers d’autres Burkinabè installés chez le grand voisin du sud. ‘’Les burkinabè se sont rendus compte qu’ils se sont trompé en faisant confiance au MPP en 2020’’ estime celui qui avant le Président du parti, devrait faire partie des intervenants au pupitre à ce rassemblement géant. Les dés sont jetés. Ce samedi 09 Novembre, ce sera au tour du ‘’Lion’’, comme le surnomment affectueusement ses partisans de rugir. Et, il semble en avoir déjà mesuré la portée, selon ses proches.

MOBIO, Netafrique.net

Related posts

Leave a Comment