9e édition du Salon international de l’étudiant (SIE) : Un tremplin pour la formation et l’emploi des jeunes

L’ouverture officielle de la 9e édition du Salon international de l’étudiant a eu lieu le mardi 28 janvier 2020 à Ouagadougou. Cet événement qui réunit des élèves et des étudiants va s’articuler autour de quatre pôles. Il s’agit de la formation, de l’emploi, de l’étudiant et de l’orientation.

« La formation aux métiers de l’industrie », c’est sous ce thème que s’est ouverte le mardi 28 janvier 2020 à Ouagadougou, la 9e édition du SIE. Selon le président du comité d’organisation, Abdoulaye Naba, cette présente édition comporte 4 pôles. Il s’agit de la formation, de l’emploi, de l’étudiant et de l’orientation. Ce salon se veut une opportunité offerte aux jeunes d’échanger sur leurs préoccupations avec des personnes qui ont déjà de l’expérience. Cette initiative est saluée par plusieurs personnalités.

Selon le Dr Lassina Zerbo, secrétaire exécutif de l’Organisation du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE), la rencontre est une bonne chose. Pour lui, elle permettra aux étudiants d’échanger sur les opportunités d’emplois ou d’employabilité des jeunes après l’université. Les étudiants rencontreront, échangeront et bénéficieront des expériences des personnes qui sont passées par le même cursus qu’eux. Il est convaincu que ce type de salon va permettre aux jeunes de voir qu’il est possible d’aller de l’avant et surtout de travailler ensemble.

Le ministre de la Jeunesse et de la Promotion de l’entrepreneuriat des jeunes, Salifo Tiemtoré, a embouché la même trompette que Dr Zerbo. Il a indiqué que cette activité revêt une très grande importance pour la promotion de l’entrepreneuriat et d’une manière générale la promotion de la jeunesse. Pour lui, ce salon est un outil qui permet aux jeunes de pouvoir échanger entre eux, de partager les expériences de tout un chacun avec les aînés, des gens qui ont réussi et de partager leur savoir. Il reconnaît que de nos jours, la concurrence est rude sur le marché de l’emploi et il faut être apte pour y accéder. Ce genre de rencontre donne donc l’occasion de pouvoir dire aux jeunes quel peut être leur avenir, de leur permettre de mieux s’orienter.

Ouvert le mardi 28 janvier 2020, le salon refermera ses portes le 30 janvier prochain. Plusieurs universités dont ISCOM participent à cet événement.

Dimitri OUEDRAOGO et Esther Kaboré (Stagiaire)
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment