7 secrets à savoir sur l’orgasme masculin

Notre homme ruisselle de petits secrets et nous, nous transpirons de curiosité. Ca tombe bien puisque c’est au sujet de l’orgasme masculin, un domaine qui nous concerne particulièrement, que nous allons éclairer un peu plus vos lanternes. Prenez des notes !

Parce qu’en savoir plus sur l’orgasme masculin vous permettra peut-être de passer plus de temps au 7ème ciel, découvrez les 7 vérités que vous n’auriez sûrement même pas imaginées au sujet du petit oiseau de votre homme.

  1. L’orgasme masculin ne dure que de 5 à 22 secondes. En effet, il est très court. Et même si l’homme continue à ressentir du plaisir après, son moment d’explosion est déjà loin. Désolée les filles, s’il gémit pendant 10 minutes, c’est sûrement qu’il simule !
  2. Tous les hommes n’éjaculent pas au moment de jouir. Bon, on s’explique. Il arrive parfois que le grand frisson n’entraîne pas, simultanément, l’éjaculation. Celle-ci peut arriver un peu après l’orgasme. Pas de panique alors : ne pas éjaculer ne veut pas dire s’ennuyer, bien au contraire.
  3. Deux minutes de masturbation pour atteindre l’orgasme. D’après une étude réalisée par les chercheurs Master et Johnson, 75% des hommes atteignent l’orgasme après seulement deux minutes de masturbation. Une main de fer dans un gant de velours…
  4. Les hommes simulent. Triste réalité, ils seraient 30% à avoir déjà fait semblant. Espérons avoir l’un des 70% restant…
  5. Ils ont du mal à jouir plusieurs fois de suite. A moins que votre homme soit hyper calé côté exercices tantriques, il est difficile qu’il atteigne plusieurs orgasmes à la suite. En réalité, 15 à 20% d’entre eux y arrivent. Mais dans notre malheur, consolons-nous en pensant à ceux qui n’arrivent malheureusement pas à éjaculer tout court.
  6. Les hommes ont 3 endroits ultras sensibles sous la ceinture. Parce que jouer avec leurs bijoux peut parfois provoquer un ras-de-marée de plaisir, il est bon de connaître les zones érogènes de son homme. La prostate, située entre ses testicules et son anus est un endroit très sensible, tout comme le frein de son pénis, une petite languette de peau, comme un tendon qui retient son prépuce à la face inférieure de son gland. Enfin, la prostate est un zone érogène. On laisse volontiers votre imagination faire le reste !
  7. 85% d’entre eux sont sûrs de nous avoir fait grimper aux rideaux la dernière fois. Et sinon, ça va les chevilles ? D’après une étude de l’Université de l’Indiana, 85% des hommes interrogés sont convaincus d’avoir offert à leur conjointe un extase sexuel lors de leur dernier rapport. 64 % des femmes qui ont participé au sondage déclarent, elles, avoir atteint l’orgasme.

Source : stylistic.fr

Related posts

Leave a Comment