7 morts à Tanwalbougou : Le ministère de la Défense promet des sanctions si des FDS sont impliquées

Le ministère burkinabè de la Défense a assuré que si des éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS) étaient impliqués dans la mort de près d’une dizaine de personnes à Tanwalbougou, ils seront soumis à la rigueur de la rigueur.

Le ministère de la Défense nationale, dans son communiqué, précise que c’est à l’issue d’une “opération militaire” menée dans la localité de Boumoana, près de Tanwalbougou, que “7 corps d’individus morts par balle auraient été découverts à la lisière de la localité“. 

Une enquête administrative a par conséquent été ouverte à l’Inspection générale des Forces armées nationales, indique le communiqué. Le ministère assure que “si la responsabilité d’éléments des FDS était établie, les auteurs  répondront de leurs actes conformément aux lois et règlements qui régissent les forces armées nationales“.

A noter que le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) a pour sa part déjà attribué la mort des 7 personnes aux FDS qui les auraient auparavant “enlevées”. Pour rappel, 12 présumés terroristes avaient également perdu la vie alors qu’ils étaient en détention. 

Related posts

Leave a Comment