6 symptômes du cancer de l’ovaire que les femmes ignorent

En France, une femme sur 70 développera le cancer de l’ovaire et environ 3 111 en mourront chaque année. Malheureusement, la plupart des femmes ne sont pas conscientes des dangers ou des symptômes du cancer de l’ovaire et beaucoup se rendent compte qu’elles ont un problème trop tard. Il existe également un manque général de connaissances sur le cancer de l’ovaire et ses effets sur le corps. UPMC Health nous guide pour avoir une connaissance plus approfondie de cette maladie.

Le cancer de l’ovaire est délicat. Il est difficile à détecter et peut se propager plus rapidement que tout autre cancer dans le système de reproduction féminin.

Il commence dans les ovaires et peut rapidement se propager dans le reste du système reproducteur s’il n’est pas traité rapidement.

Cependant, ses symptômes sont souvent négligés ou attribués à d’autres problèmes de santé moins nocifs et sont facilement oubliés par la patiente et le médecin.

Les symptômes du cancer de l’ovaire

1.    Abdomen gonflé 

Un gonflement se produit lorsque du liquide, appelé ascite, s’accumule dans la cavité abdominale. Ceci est un symptôme qui se manifeste plus tard au fur et à mesure de l’évolution de la maladie, mais qui peut toujours être attribué à d’autres problèmes de santé.

2.    Douleur persistante dans l’abdomen ou le bassin

La douleur chronique qui se manifeste dans l’abdomen ou le bassin est un signe clair que quelque chose ne va pas. Elles peuvent être un signe d’un cancer de l’ovaire ou de la présence de kystes dans l’ovaire. Toute douleur qui ne disparaît pas après quelques jours doit être prise très au sérieux.

3.    Se sentir rassasié ou avoir de la difficulté à manger

Curieusement, les femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire se sentiront vite rassasiées et auront des difficultés à manger autant que d’habitude. Ceci est probablement dû au fait que le cancer perturbe les hormones qui contrôlent le métabolisme.

4.    Troubles urinaires

Des mictions fréquentes sont un signe de cancer de l’ovaire. L’ascite qui s’accumule et provoque le gonflement mentionné ci-dessus va exercer une pression sur la vessie. C’est pourquoi les femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire doivent se rendre plus souvent aux toilettes. Malheureusement, ce symptôme est souvent attribué à des problèmes de vessie, tels que l’infection urinaire.

5.    Manque d’énergie 

Un manque général d’énergie qui ne peut être corrigé par un régime alimentaire ou un exercice physique pourrait également être un signe de cancer. Si malgré une alimentation saine et équilibrée et un sommeil de qualité, vous vous sentez tout le temps fatiguée, cela vaut la peine de consulter un médecin pour savoir ce qu’il se passe. 

6.    Saignements anormaux et changement de la menstruation

Tout saignement anormal doit être signalé à un professionnel de la santé. Si vous êtes en pré-ménopause et que vous avez soudainement des règles plus douloureuses ou un cycle irrégulier, vous devez immédiatement consulter votre médecin. Cela est particulièrement vrai si vous êtes incapable de contrôler un cycle irrégulier et avec douleur, même pendant la contraception orale. 

Comment réduire le risque du cancer de l’ovaire ? 

La pilule contraceptive :

La pilule contraceptive combinée réduit le risque de cancer de l’ovaire de 50% si elle est prise pendant 10 ans ou plus. Cependant, vous et votre médecin devez évaluer les avantages et les autres risques possibles pour la santé liés à la prise de la pilule contraceptive combinée.

La grossesse et l’allaitement :

Il est reconnu qu’un nombre accru de cycles ovulatoires augmente le risque de cancer de l’ovaire et, inversement, une diminution du nombre de cycles réduit le risque. Une femme qui a plusieurs grossesses et qui a allaité ne va pas ovuler autant au cours de sa vie. En effet, pendant la grossesse, la femme n’ovule pas et l’allaitement retarde le début de l’ovulation après une grossesse. 

Hystérectomie

Lorsque l’hystérectomie est pratiquée pour des raisons médicales, elle contribue à réduire le risque de cancer de l’ovaire.

La détection précoce est essentielle pour vaincre le cancer de l’ovaire. Plus tôt il est identifié, plus tôt vous pourrez commencer le traitement. Si vous remarquez l’un de ces signes pendant une période prolongée ou si vous ne pouvez pas les expliquer, consultez votre médecin le plus tôt possible.

Related posts

Leave a Comment