32 signes que votre corps est en manque de magnesium (et que manger pour y remédier ?)

A cause de l’alimentation moderne qui n’est plus suffisamment riche en minéraux essentiels, nous sommes de plus en plus nombreux à souffrir de carences en magnésium. En France, 76% des hommes et des femmes n’ont pas les apports nutritionnels conseillés selon l’étude SU.VI.MAX. La carence en magnésium est la plus importante de toutes et entraine une multitude d’effets négatifs sur le corps, qu’il est facile de combattre en modifiant son alimentation.

Il y a des années, le magnésium était très répandu à la surface de la couche terrestre. L’agriculture moderne a appauvri les sols en constituants organiques et aujourd’hui, les aliments que nous produisons ne sont plus suffisants pour couvrir les besoins en minéraux de notre corps.

Qu’est-ce que le magnésium ?

Le magnésium est le deuxième minéral le plus important du corps et intervient dans plus de 400 réactions biochimiques, telles que la synthèse des protéines, la transmission musculaire et nerveuse, le contrôle de la glycémie, la régulation de la pression artérielle ainsi que la synthèse de l’ADN.

D’après une étude, le magnésium pourrait jouer un rôle dans la diminution du stress et de troubles psychiatriques tels que l’angoisse et la dépression. De même qu’il contribuerait à réduire la migraine et les troubles du sommeil. Quant aux troubles neurologiques, tels que la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer, ils doivent bénéficier de recherches supplémentaires pour prouver effectivement son efficacité.

Voici la liste des principaux signes d’une carence en magnésium :

Troubles neurologiques

La carence en magnésium entraîne des troubles neurologiques allant de l’apathie à la psychose. En effet, le magnésium a un effet direct sur les neurones et leur capacité à se modifier. La carence en magnésium entraine un hyperfonctionnement inutile du système nerveux et musculaire qui se traduit par :

  • Tremblements
  • Tétanie
  • Exagération des réflexes
  • Délire
  • Convulsions
  • Crampes musculaires
  • Nausée
  • Anxiété
  • Confusion
  • Dépression
  • Vertiges
  • Fatigue
  • Changement de personnalité
  • Insomnie
  • Perte de mémoire

Un faible taux de magnésium a été associé par certaines études à de nombreuses maladies :

  • Maladie d’Alzheimer
  • Migraine
  • Asthme
  • Trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité
  • Diabète de type 2
  • Hypertension
  • Problèmes cardiaques
  • Ostéoporoses
  • Problème de fertilité
  • Maladie du foie et des reins
  • Syndrome de Raynaud (doigt et orteils froids, engourdissement des extrémités)
  • Difficultés respiratoires
  • Caries dentaires

Le magnésium est aussi impliqué dans la régulation des autres minéraux du corps. Une carence en calcium et en potassium peut aussi être expliquée par une carence en magnésium.

La solution pour renforcer ses réserves de magnésium

Les besoins en magnésium journaliers sont de 300 à 400 mg chez les adultes. Plus précisément 120 mg pour un enfant de 20 kilos, 360 mg pour une femme de 60 kilos et 420 mg pour un homme de 70 kilos, selon Doctissimo.

Le corps ne produit pas son propre magnésium et est incapable de le stocker, il doit donc le puiser dans l’alimentation.

Voici la liste de quelques aliments enrichis en magnésium et leur quantité en mg pour 100g :

Amande : 232

Chocolat noir : 206

Noix : 126

Huître : 82

Noix de pécan : 125

Lentille cuite : 36

Datte sèche, figue sèche : 47 à 53

Haricot blanc cuit : 61

Epinard cru : 69

Pain aux céréales : 181

Germe de blé : 256

Graine de sésame : 324

Anchois à l’huile : 144

Céréales de petit-déjeuner : 42 à 132

Pain de seigle : 110

Conseils

Si vous pensez souffrir d’une carence en magnésium, enrichissez vos repas avec des aliments riches en magnésium.

Privilégiez toujours les aliments non transformés et les céréales complètes provenant de l’agriculture biologique, responsable et locale.

La carence en magnésium présente un nombre de symptômes communs à de nombreuses maladies, seul un professionnel de santé est à même de vous prescrire un test pour déterminer si vous souffrez d’une carence.

Consultez toujours votre médecin avant d’entamer un traitement médical.

Related posts

Leave a Comment