Dakar annonce de nouveaux financements pour la lutte contre le sida en Afrique de l’Ouest

Le sommet régional sur le VIH en Afrique de l’Ouest et du Centre s’est clôturé mardi 2 novembre, notamment avec la participation du président sénégalais Macky Sall, qui a annoncé le montant supplémentaire de deux milliards de francs CFA pour lutter contre la pandémie dans son pays. Avec notre correspondante à Dakar, Charlotte Idrac La pandémie de Covid-19 a sérieusement perturbé la lutte contre le VIH : difficultés de circulation donc d’accès aux traitements, fermeture de centres communautaires, ou encore interruption des programmes de prévention… Mais l’objectif de mettre fin…

Read More

En marge de la COP26, la CEDEAO annonce une stratégie régionale climat

Alors que se déroule la Conférence des Parties sur le Climat COP 26, la Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) planche sur une stratégie régionale climat, en vue de renforcer la coordination de l’action climatique dans son espace. « Parce qu’une action régionale coordonnée a plus d’impact que la seule addition des politiques nationales, la Cedeao a travaillé pendant toute l’année 2021 à l’élaboration d’une stratégie régionale climat. », indique l’institution communautaire dans un communiqué diffusé ce lundi 1er novembre. « Cette stratégie contribuera à renforcer la…

Read More

Le ministre et l’évêque : La chose publique et la chose de Dieu au Burkina Faso

Deux ministères publics et religieux sont à la croisée des chemins et s’affrontent sur le terrain éthique au pays des hommes et des femmes intègres. Au-delà de la considération déplacée des propos, des opinions personnelles et les réactions qu’elles ont déclenchées, la question essentielle prédit l’ampleur d’une guerre sourde entre les traditions et la modernité, entre le politique et le religieux, entre la République et le Royaume de Dieu. Quels diagnostics explorer dans une cité burkinabè qui se veut celle des Hommes et celle de Dieu ? Acte 1 : le Burkina…

Read More

Burkina Faso : plus de 400 militaires tués dans des attaques terroristes depuis 2015 (armée)

L’armée burkinabè a annoncé lundi que plus de 400 militaires avaient été tués dans des attaques terroristes dans plusieurs localités du Burkina Faso depuis 2015. Depuis 2015, plus de 400 militaires ont perdu la vie dans des attaques terroristes alors qu’ils luttaient pour la défense de la patrie, a déclaré le Commandant de gendarmerie nationale, Guy Hervé Yé, également responsable de la communication de la gendarmerie nationale. A l’occasion de la cérémonie marquant le 61e anniversaire de l’armée burkinabè, retransmise à la télévision publique RTB, l’armée a rendu hommage à…

Read More

Procès « Thomas Sankara et douze autres » : « Si Kafando était là, je ne serais pas à cette barre », clame Nabonsseouindé Ouédraogo

Décrit comme quelqu’un de « méchant et très méfiant », Hyacinthe Kafando, aidé d’un commando de deux ou trois hommes, pouvaient mener le coup du 15 octobre 1987 grâce à un bon armement et l’effet de surprise. C’est du reste, ce que pense Me Mamadou Sombié. Il a même fait appel à l’histoire en parlant de l’assassinat du président égyptien Anouar el-Sadate, par un groupuscule de militaires en octobre 1981, lors d’un défilé. Son client Nabonsseouindé Ouédraogo lui ne sait pas si Hyacinthe Kafando aurait pu faire le coup avec deux ou…

Read More

Racket aux postes de contrôle : Le Burkina Faso perd-t-il son intégrité ?

Le Burkina Faso, pays des hommes intègres, connaît de plus en plus le phénomène de racket sur les axes routiers. Les langues se délient mais la pratique a la peau dure. Dans un contexte marqué par la crise sanitaire et sécuritaire où l’accent doit être mis sur la vigilance, l’argent semble prendre le dessus dans certains endroits. Un commerçant / transitaire de véhicules nous partage ses mésaventures. Lisez ! « Si on quitte Cotonou pour Porga [frontière Burkina Faso], c’est 1000 francs CFA que nous allons payer pour l’enregistrement. De Porga à…

Read More

Burkina Faso : une dizaine de personnes tuées et quatre autres enlevées dans le Sahel

Une dizaine de civils ont été tués et quatre autres enlevés tôt lundi par des inconnus armés près de Markoye, une localité située à une quarantaine de kilomètres de Gorom-Gorom, chef-lieu de la province burkinabè de l’Oudalan (nord), a annoncé mardi l’Agence d’information du Burkina (AIB). Elle a ajouté que des habitants de Dambam, un village sahélien situé à une dizaine de kilomètres de Markoye, avaient été la cible de cette attaque alors qu’ils se rendaient au marché hebdomadaire de Markoye pour y vendre leurs animaux et faire des achats.…

Read More