Arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso : Les habitants du quartier non loti de Belleville dénoncent « un abus de pouvoir » du maire Herman Sirima

Les habitants du quartier « Sonsoribougou » (le non loti de Belleville), verront leurs habitats détruits dans les jours à venir. 15 mai 2020, c’est la date butoir que le maire de l’arrondissement 7 de Bobo-Dioulasso, Herman Sirima, leur donne pour déguerpir des lieux. Ainsi, à travers une conférence de presse tenue dans la matinée de ce mercredi 6 mai 2020, ces populations ont qualifié cette décision du maire d’un « abus de pouvoir ». Depuis quelques temps déjà, un problème foncier oppose le maire de l’arrondissement 7 de la commune de Bobo-Dioulasso à…

Read More

Affaire réfugiés de Mentao : Le gouvernement entre le marteau et l’enclume

C’est une équation à laquelle l’autorité a du mal à trouver une solution. Coincé entre les impératifs de lutte contre le terrorisme (notamment les lourds soupçons qui pèsent sur certains réfugiés du camp de Mentao) et la volonté de respecter ses engagements internationaux, le gouvernement burkinabè a été mis devant les faits depuis le 2 mai 2020. Une attaque contre des Forces de défense et de sécurité, une course-poursuite contre les terroristes jusque dans le camp, et une avalanche de communiqués de toutes parts… Certains Djibolais n’ont jamais vu d’un…

Read More

Réouverture des mosquées à Bobo-Dioulasso : Les imams sensibilisent pour un respect total des mesures barrières contre le Covid-19

Suite à l’autorisation d’ouverture des lieux de culte le 02 mai 2020, les mosquées de Bobo-Dioulasso à l’instar des autres lieux de culte sont tenues de respecter les mesures barrières consignées par les autorités pour lutter contre la propagation du Covid-19. Cependant, ces mesures peinent à s’appliquer par les fidèles et certains imams s’attèlent à la sensibilisation. Fermées pour cause de la maladie à coronavirus, la Fédération des Associations Islamiques du Burkina (FAIB) a, en accord avec le gouvernement, autorisé la réouverture des mosquées sur toute l’étendue du territoire national…

Read More

Covid-19 : Le Service d’information du gouvernement explique les cas importés

La présence de cas importés parmi ceux qui ont été testés positifs au Covid-19 du 5 mai 2020 suscite des interrogations chez plusieurs internautes. Le Service d’information du gouvernement explique ces cas et rassure. « Il s’agit des Burkinabè qui étaient bloqués à l’extérieur pour cause de la fermeture des frontières. Leurs rapatriements se font dans le strict respect des mesures de lutte contre le Condi-19. A ce titre, elles sont automatiquement mises en quarantaine dès leur retour au Burkina Faso », peut-on lire sur la page facebook de l’institution. Selon le…

Read More

Pr Mahamadé SAVADOGO : « Il nous appartient de prendre conscience des facteurs positifs de nos sociétés pour affronter nos crises sans compter sur les sociétés dites développées »

Le Pr Mahamadé Savadogo est enseignant-chercheur de philosophie à l’université Joseph Ki-Zerbo où il a dirigé l’École Doctorale Lettres, Sciences Humaines et Communication (E.D./LE.SH. CO.) jusqu’en 2018. Il est aujourd’hui responsable du Laboratoire de Philosophie (LA.PHI.). Il revient, dans cette interview sur la dimension philosophique de la crise sanitaire du Coronavirus qui est aussi une crise de sens. Les mesures gouvernementales sont-elles efficaces ? Pourquoi la parole politique perd de sa légitimité ? Le monde sortira-t-il meilleur de cette pandémie ? Pourquoi l’Occident a-t-il toujours un regard condescendant sur l’Afrique ? Autant de questions…

Read More

Covid-19 au Burkina : Un nouveau foyer à Sebba, dans la région du Sahel

Le Comité régional de gestion des épidémies du Sahel a tenu sa session bihebdomadaire, ce 5 mai 2020 à Dori. Au cours de cette rencontre présidée par le gouverneur de la région, il est ressorti qu’un nouveau foyer de Covid-19 a été détecté à Sebba, dans la province du Yagha. Ce 5 mai 2020 à Dori, le Comité régional de gestion des épidémies du Sahel a tenu sa rencontre bihebdomadaire. Au cours de la rencontre, le bilan épidémiologique de la région a été dressé par le directeur régional de la…

Read More

Tribunal de grande instance de Ouagadougou : Cinq juristes prêtent serment pour l’ordre des notaires du Burkina

Le tribunal de grande instance de Ouagadougou, a abrité une prestation de serment de cinq juristes pour l’Ordre des notaires du Burkina. Nommés par décret présidentiel, du 31 décembre 2019, ces cinq juristes ont été définitivement installés dans leur fonction de notaires pour assurer un service public de la preuve. Ils sont désormais membres de l’Ordre des notaires du Burkina Faso, à travers cet acte qui les installe définitivement dans ladite fonction. En effet, par décret présidentiel du 31 décembre 2020, Aïcha Régine Stéphanie Moussiane/ Traoré, Fatoumata Ouédraogo, Maxime Mignéa…

Read More

Révision des listes électorales : La reprise des opérations fixée au 8 mai 2020

Dans une correspondance adressée au président du Conseil national des organisations de la société civile, le président de la Commission électorale nationale indépendante, Newton Ahmed Barry, annonce la reprise des opérations de révision des listes électorales du 08 au 17 mai 2020. Ces opérations se dérouleront dans quatre régions dont le Centre-Est, le Centre nord, l’Est et le Centre-Sud.

Read More

Compte rendu du conseil des ministres du 06 mai 2020

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 06 mai 2020, en séance ordinaire, de 09 H 45 mn à 16 H 45 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu une communication orale et procédé à des nominations. I.1. Au titre de la situation nationale et de la mise en œuvre des mesures décidées par Son Excellence Monsieur le Président du Faso :…

Read More

Koudougou : des étudiants en galère depuis 08 mois sans bourse

Les étudiants boursiers de Koudougou, depuis pratiquement 08 mois sont sans renouvellement de leur dû. Huit mois sans passer au guichet de banque pour toucher sa bourse durement acquise. Une situation que déplore des étudiants de l’université Norbert Zongo de Koudougou. Le porte-parole des étudiants boursiers, Abdoul Fathaf Congo explique que << le retard des années académiques est à l’origine du retard dans le renouvellement de la bourse>>. L’allocation à l’étudiant pour une période de trois ans est conditionnée par la validation de ses années académiques sans redoublement. Mais dans…

Read More