Ces 9 douleurs corporelles sont des messages envoyés par le corps pour indiquer des maladies

La douleur est l’une des sensations les plus handicapantes et pourtant la plus essentielle à notre bien-être. Cette réponse de notre corps à un mal étant en réalité une réaction en chaîne des plus sophistiquées. En effet, la douleur survient pour une raison simple : nous protéger. En nous empêchant de répéter toute action qui la cause, elle est donc indispensable à notre survie. Par exemple, toucher quelque chose de brûlant va instantanément agir comme un signal d’alarme et activer un réflexe de sevrage immédiat. Ainsi, le processus de cause…

Read More

RDC: assassinat d’un animateur radio impliqué dans la lutte anti-Ebola

Un animateur de radio locale, impliqué dans la lutte contre la maladie à virus Ebola, a été assassiné dans le nord-est de la République démocratique du Congo, à la veille de l’introduction par les autorités d’un nouveau vaccin contre l‘épidémie dans des zones où le virus ne s’est pas signalé. “Vers 19H00 samedi, des bandits non encore identifiés ont fait incursion chez un agent de la riposte contre Ebola à Lwemba, ils l’ont tué, blessé sa femme et incendié sa maison”, a déclaré à l’AFP le général Robert Yav, commandant…

Read More

Intégration régionale : « Notre objectif, c’est qu’un jour, il n’y ait plus de Burkinabè, de Maliens, d’Ivoiriens…, mais simplement des Africains », prône le ministre Paul Robert Tiendrébéogo

« Intégration régionale et défis sécuritaires ». C’est sous ce thème qu’une quinzaine de communautés vivant au Burkina, autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses, se sont réunies le samedi, 2 novembre 2019 à Tenkodogo (région du Centre-est), pour le Forum national de l’intégration au cours duquel, 128 personnes ont, solennellement, reçu des autorités burkinabè, leur décret de naturalisation. Le Forum national de l’intégration régionale est en quelque sorte, l’apothéose d’une série d’activités entamées depuis le 28 octobre 2019, dont l’objectif principal est de continuer à semer les graines de la cohésion sociale,…

Read More

A Abidjan, le Candidat DIABRE et ses femmes…ce qui s’est passé à Koumassi

De toutes les formations politiques qui se disputent l’électorat Burkinabè en Côte d’Ivoire, l’Union pour le Progrès et le Changement, du Dr Zéphirin DIABRE fait incontestablement partie des plus remuantes. Pour comprendre le dynamisme de ce parti, en territoire Ivoirien, il faut certainement lorgner du côté de la sous-section du quartier Houphoüet-BOIGNY de Koumassi, véritable force motrice de la fédération UPC-Côte d’Ivoire, où les femmes tendent visiblement à monter en première ligne, dans le combat pour faire triompher le parti du Chef de File de l’Opposition, CFOP,  dans les urnes,…

Read More

Safiatou Lopez : «Quand j’ai commencé à dénoncer j’ai été interpellée par le Larlé Naaba. Il m’a dit…»

Adja Safiatou Lopez : « Je suis allée voir le Président du Faso le 18 février 2017 pour lui faire part de mes inquiétudes… il m’avait dit qu’il allait faire un remaniement et être obligé de relever certains. Quand le président a fait son semblant de remaniement, ces personnes n’ont pas été relevées. J’étais persuadée que ces personnes dans le gouvernement n’allaient pas aider le président. Alors je lui ai envoyé un message pour lui dire : je suis fatiguée maintenant. Je jette l’éponge et je ne vais plus parler…

Read More

Marcel Tankoano, président du M21 : « Le président Roch Kaboré devrait montrer aux Burkinabè qu’ils ne se sont pas trompés en 2014 »

Cinq après l’insurrection populaire d’octobre 2014, où en est-on ? Président du Mouvement du 21 avril (M21), Marcel Tankoano fait partie de ceux qui étaient dans les rues de Ouagadougou les 30 et 31 octobre 2014 pour contester contre la modification de l’article 37 de la Constitution. Dans cette interview, le président du M21 revient sur ces évènements qui ont conduit à la chute du régime de Blaise Compaoré et nous livre sa lecture de la situation nationale. Lefaso.net : Cinq ans après les évènements des 30 et 31 octobre 2014. Quel…

Read More

Burkina : Abdel Aziz Sérémé élu président du Parti pour le développement et le changement

Sans surprise, Abdel Aziz Sérémé, précédemment président par intérim du Parti pour le développement et le changement, a été confirmé à la tête du Bureau exécutif national du parti, ce dimanche 3 novembre 2019, à l’issue du 2e congrès ordinaire. Les travaux de ce 2e congrès se sont déroulés sous le thème « Consolidation du ciment social, renforcement de l’unité nationale, de la stabilité et de la paix, dans un contexte de mutations socio-politiques, de défis sécuritaires et d’ancrage de la démocratie au Burkina Faso ». Ils ont été sanctionnés par le…

Read More