Burkina Faso: SOS Forêts classées de Boulon et Koflandé dans la province de la Comoé, région des Cascades

Chers tous ! Les forêts classées de Boulon et Koflandé d’une superficie de 42 000 ha dans les Cascades sont en mal à cause des actions anthropiques diverses : Orpaillage, Empiètements, Braconnage, Pastoralisme, Feux anarchiques, Coupe du bois vert, Les services de l’environnement n’arrivent pas à arrêter le phénomène. La surveillance villageoise qui se menait a pris fin à cause de manque de moyens financiers. L’AGEREF/BK qui devrait être concessionnaire de l’entité ne l’est pas encore. Le secrétariat exécutif mis en place n’est pas fonctionnel pour manque d’appui. Pendant ce temps, les ressources…

Read More

Oudalan : un camion de vivres détourné par des hommes armés

D’après Infowakat.net, un camion de type 10 tonnes transportant des vivres, a été « détourné par un groupe d’hommes armés non identi- fiés le 10 juillet 2019 dans la provin- ce de l’Oudalan ». Et notre confrè- re d’apporter des précisions : « Le camion détourné était en partance pour le marché de Tasmakatt, un village de la province de l’Oudalan, lorsque des individus armés à bord de motos l’ont intercepté puis détourné. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer. Selon les sources proches de la coordination humanitaire, il…

Read More

Concours de la Fonction publique 2019 : « Une organisation calamiteuse avec un risque énorme de fraudes », dénonce le SYNAGRH

Le Syndicat national des gestionnaires des ressources humaines de l’administration publique (SYNAGRH) a dénoncé « la gestion scabreuse, opaque, amateuriste et clanique » du Pr Séni Ouédraogo, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, au cours d’une conférence de presse tenue ce jeudi 11 juillet 2019, à Ouagadougou. Un mécontentement qui fait suite au refus du gouvernement d’honorer ses engagements pris le 4 août 2017. À travers une déclaration lue par Éric Somé, point focal du SYNAGRH au ministère des Transports, il est ressorti qu’une « crise profonde »…

Read More

Yirgou : « Si on venait à éliminer tous les témoins, comment ce dossier pourrait connaitre un dénouement sérieux ? », s’interroge Dr Diallo Daouda, secrétaire exécutif du CISC

Le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) est né en réaction aux « crimes odieux » perpétrés contre la communauté peule à Yirgou, une localité située dans la région du Centre-Nord du Burkina Faso. C’est un regroupement apolitique et laïc, déterminé à dénoncer les crimes et les délits liés à l’identité ou à toute appartenance ethnique, géographique ou culturelle. Dans cet entretien, le secrétaire exécutif du collectif, Dr Diallo Daouda, revient sur le sit-in du 22 juin dernier organisé par leur cellule féminine dénommée « Femmes debout ». Il donne également…

Read More

Sahel : « Si on n’est pas là, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes », selon le chef d’Etat major des armées françaises

Le site français opex306.com a relayé un entretien accordé par le chef d’Etat- major des armées françaises. S’exprimant sur la chaine CNEWS, le général François Lecointre a affirmé : « Si on n’est pas là, si on part demain et si avec les Européens qui nous accompagnent dans la gestion de cette crise très grave nous n’agissons pas, ces pays s’effondreront sur eux-mêmes, le terrorisme s’y développera de façon incontrôlée, pourra éventuellement gagner et s’exprimer ensuite en France et en Europe et par ailleurs on connaîtra des phénomènes de migration absolument phénoménaux ».…

Read More