Déplacés réfugiés à Pissila (Sanmatenga) : « Nous ne voulons pas être des éternels assistés »

Ils sont nombreux, les Burkinabè à avoir abandonné villages, biens et activités pour des endroits plus sécurisés, suite aux attaques terroristes. Dépaysés, ces déplacés qui survivent grâce aux actions de bonnes volontés, ne souhaitent qu’une chose : retrouver leur sécurité d’antan. C’est le triste sort des déplacés réfugiés à Pissila, dans le Sanmatenga. « Maman, j’ai faim », insiste le petit Issa, originaire du village de Kiemna-yarcé, localité située à environ 17 km de Pissila. Issa tend un plat à sa mère Maïmouna, qui s’attèle à préparer du tô. À la date du…

Read More

Procès du putsch du CND : « Aller conduire quelqu’un et cela devient 25 ans de prison ferme ? », s’interroge le Soldat Samuel Coulibaly

Les plaidoiries des avocats se sont poursuivies devant le tribunal militaire ce mercredi 3 juillet 2019. Neuf accusés ont pu prendre la parole à la suite de leurs défenses pour réaffirmer leur innocence. Tout comme ses confrères, Me Maria Kanyili a plaidé la cause du Colonel Omer Bationo et du soldat Samuel Coulibaly. Pour ce dernier le parquet a requis 25 ans de prison ferme pour les faits de complicité d’attentat à la sureté de l’Etat, meurtres, coups et blessures volontaires, dégradation volontaire aggravée de biens. Pour l’avocate, son client…

Read More

Drame collectif à Abatta en Côte d’Ivoire : 10 personnes décèdent après avoir consommé de la boisson dans un cabaret

Une dizaine de morts a été signalée hier dans le village d’Abatta situé entre les communes de Cocody et de Bingerville. Selon des témoins rencontrés sur les lieux, l’hôpital du village est quadrillé depuis hier nuit par des forces de l’ordre avec la présence des pompiers et autres agents de santé. Cela, suite à des décès en cascade d’une dizaine de personnes. Et l’on parle d’empoisonnement. Selon des informations recueillies auprès d’un témoin en présence de la police cette nuit, les faits se seraient produits suite au passage des victimes…

Read More

Police Nationale: Le bureau national de l’APN reçu le président du MBDHP

Le bureau national d’Alliance Police Nationale a été reçu ce matin 3 juillet 2019  par monsieur le président Chrysogone ZOUGMORE du Mouvement Burkinabé des Droits de l’Homme et du Peuple (MBDHP).L’entretien a porté sur la situation du Syndicat depuis sa création et les difficultés que rencontrent ses membres et militants avec la hiérarchie policière notamment l’injustice que le syndicat subit de la part de monsieur le Directeur Général de la Police Nationale et enfin les orientations de la structure. Le Secrétariat à la Communication et aux Relations Extérieures. netafrique.net

Read More

Procès du putsch : «J’ai pleuré après avoir entendu la peine requise contre moi» un accusé

Les plaidoiries suivent leur cours le mercredi 03 juillet 2019, au tribunal militaire de Ouagadougou. Et les avocats qui continuent de plaider la relaxe pour leurs clients malgré les peines souvent très lourdes requises contre certains d’entre eux. Dans le sens de leurs avocats, les accusés eux continuent de plaider la clémence du tribunal. « J’aurai failli à ma mission si le soldat de première classe Coulibaly Samuel venait à être condamné » s’exclame en toute fin de plaidoirie Maitre Maria Kanyili, commise à sa défense. Et pour cause, selon…

Read More

Restez tranquille, ne pensez pas qu’on vous a oubliés

Les membres du dernier gouvernement de Luc Adolphe Tiao pourraient se retrouver devant la Haute cour de justice d’ici octobre 2019. Pour répondre des faits qui leur sont reprochés dans le cadre de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014. Luc Adolphe Tiao et les membres de son gouvernement sont accusés d’avoir, au cours du dernier conseil des ministres autorisé le projet de loi portant révision de l’article 37 de la Constitution. C’est alors que les députés se sont réunis ce 30 octobre pour examiner ledit projet de loi…

Read More

Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 03 juillet 2019

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 03 juillet 2019, en séance ordinaire, de 09 H 30 mn à 16 H 00 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger. I. DELIBERATIONS I.1. AU TITRE DE LA REFORME DES INSTITUTIONS ET DE LA MODERNISATION DE L’ADMINISTRATION, LE CONSEIL A…

Read More