11 décembre à Banfora : la célébration a été bâclée par le gouvernement selon le Pr Soma

Au cours d’une conférence de presse organisée ce lundi 14 décembre 2020 à Ouagadougou, Abdoulaye Soma a manifesté son mécontentement quant à l’organisation du 11 décembre 2020 dans la région des Cascades. Il jette l’anathème sur le gouvernement qui, pense-t-il a failli dans l’organisation.

La célébration tournante du 11 décembre dans les différentes régions du Burkina a pour crédo d’investir en vue d’un développement infrastructurel et la cohésion sociale à travers les festivités. Au regard de cette donne, M. Soma pense que le gouvernement a bâclé cette année, le 11 décembre à Banfora, en escamotant ces deux objectifs.

Pour lui, les infrastructures ont été réalisées à la hâte et leurs qualités restent tout de même à désirer. Pour preuve, il prend l’exemple sur l’auberge du 11 décembre qui était programmé mais, insiste-t-il, semble avoir été oublié. À l’en croire, beaucoup d’infrastructures souffrent de négligence du gouvernement.

Toutes choses, remarque-t-il, a contraint beaucoup de festivaliers à passer leurs nuitées de festivités dans les Hauts-Bassins. En second lieu, le conférencier souligne que quelques ethnies notamment les Turka, gouins… de la région ont été exclues lors du défilé. Et il en demande la justification au gouvernement. Il estime que cet état de fait entrave la cohésion sociale du moment où les chefs coutumiers de la région n’ont ni été associés ni invités aux célébrations.

Peut-on exclure le Mogo Naaba de telle chose à Ouagadougou dans la région du centre ? S’interroge-t-il. À ce sujet, ajoute-t-il ce qui s’est passé à Banfora n’est autre qu’un scandale indigne de notre Nation. Avant de terminer, il a souhaité qu’aucune région du Burkina Faso ne vive un tel sabotage dans l’organisation du 11 décembre.

Youssouf KABDAOGO
Infowakat.net

Related posts

Leave a Comment